Verse > Anthologies > Robert Bridges, ed. > The Spirit of Man: An Anthology
  PREVIOUSNEXT  
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD

Robert Bridges, ed. (1844–1930).  The Spirit of Man: An Anthology.  1916.
 
From Les Poëtes Français

Charles Fontaine (1515–1585)
 
MON 1 petit fils qui n’as encor rien vu,
A ce matin, ton père te salue;
Vien-t-en, vien voir ce monde bien pourvu
D’honneurs et biens qui sont de grant value;
Vien voir la paix en France descendue,        5
Vien voir François, notre roy et le tien,
Qui a la France ornée et défendue;
Vien voir le monde où y a tant de bien.
 
Jan, petit Jan, vien voir ce tant beau monde,
Ce ciel d’azur, ces estoiles luisantes,        10
Ce soleil d’or, cette grant terre ronde,
Cette ample mer, ces rivières bruyantes,
Ce bel air vague et ces nuës courantes,
Ces beaux oyseaux qui chantent à plaisir,
Ces poissons frais et ces bestes paissantes;        15
Vien voir le tout à souhait et désir.
 
Petit enfant! peux-tu le bien venu
Estre sur terre, où tu n’apportes rien,
Mais où tu viens comme un petit ver nu?
Tu n’as de drap, ne linge qui soit tien,        20
Or ny argent, n’aucun bien terrien;
A père et mère apportes seulement
Peine et soucy, et voilà tout ton bien.
Petit enfant, tu viens bien povrement!
 
De ton honneur ne veuil plus être chiche,        25
Petit enfant de grand bien jouissant,
Tu viens au monde aussi grand, aussi riche
Comme le roy, et aussi florissant.
Ton héritage est le ciel splendissant;
Tes serviteurs sont les anges sans vice;        30
Ton trésorier, c’est le Dieu tout-puissant:
Grâce divine est ta mère nourrice.
 
Note 1. Ch. Fontaine. 1515–1585. From ‘Les Poëtes Français’. Paris. 1861. Vol. i, p. 631. [back]
 
 
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD
  PREVIOUSNEXT  
 
Loading
Click here to shop the Bartleby Bookstore.

Shakespeare · Bible · Strunk · Anatomy · Nonfiction · Quotations · Reference · Fiction · Poetry
© 1993–2014 Bartleby.com · [Top 150] · Subjects · Titles · Authors